Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ADPMA9

  • compte rendu de la réunion du 15-12-2018

    compte rendu de la réunion de ce samedi 15 décembre,

    Les présentations des résultats des mesures sur la qualité de l’air réalisées par Air Atmo Occitanie sur Saint AunèsCOPIL 22 juin 2018 v3.pdf et Rapport-final-ASF-haies_complet.pdf sont en pièces jointes,


    Sur la base des travaux de Atmo Occitanie, il apparaît en résumé que :

    • le niveau de pollution est inférieurs aux seuils d’alerte sauf pour quelques journées où il y a un dépassement des normes.
    • Les merlons ont un rôle efficace pour la réduction de la pollution (-30% à 50%), en particulier pour les oxydes d’azote (NO2), si l’on compare la face du merlon  côté circulation à celle côté riverains. Par contre pour les particules fines, dans certaines conditions météo, il peut y avoir une concentration plus forte côté riverains à proximité de l’A9. D’où l’importance d’avoir des haies arborées à cet endroit qui peuvent en piéger une partie. On en reparlera plus loin dans ce compte rendu.
    • Le secteur Sud du village par rapport à l’A9 est plus exposé au contaminants que le côté nord de l’A9
    • La pollution diminue à mesure qu’on s’éloigne de l’A9
    • L’influence des végétaux plantés sur le merlons n’a pas pu encore être mesurée car ils sont trop peu développés pour l’instant.


    Par ailleurs nous avons évoqué le problème lié à l’insuffisance de l’irrigation sur les secteurs des merlons non arrosés au goutte à goutte. Les arbres et arbustes poussent très peu et l’on observe aussi des mortalités importantes de végétaux (entre 16 % et 26 % sur le dispositif de l’essai suite à nos comptages; mais il nous semble que c’est similaire par ailleurs sans qu’on ne l’ai comptabilisé précisément). Donc de ce fait l’expérience qui vise à comparer l’influence des végétaux des merlons pour capter la pollution  selon les  différentes modalités de l’essai ( avec irrigation régulière avec goutte à goutte ou pas) en est compromise. De plus sur le plan paysager,  on risque de voir encore longtemps le mur antibruit comme paysage le long de l’A9 dans la mesure où les arbres ne poussent pas ! Sans parler que du coup le dispositif anti-pollution lié à ces végétaux ne peut pas bien fonctionner correctement tout au long de l’A9 à proximité du village.
    Les présents ont donc convenu que notre association  contacte rapidement les ASF , le responsable paysagiste du chantier et les élus, pour les informer de cette situation et pour étudier les solutions à mettre en œuvre pour la prochaine campagne afin de remédier à la situation.

    Mr Camps responsable du laboratoire de Géosciences a récupéré les filtres qui ont été ramenés par les habitants pour faire les analyses des polluants fixés sur ces filtres. Il nous restituera les résultats sous forme de carte de la commune sur un site internet  qu’il utilisera à cet effet. Il invite les personnes  à venir s’informer sur ces travaux et même à y participer s’ils le souhaitent.
    Le tunnel pour mener des expérimentations sur la fixation des polluants par les végétaux est en train d’être terminé d’installer à proximité des services techniques de la Mairie et Mr Camps  nous propose un rendez –vous pour nous faire visiter ces installations.
    Par ailleurs plusieurs collectes d’échantillons de végétaux sont prévues à l’avenir pour meure la fixation des polluants atmosphériques sur les plantes de notre commune. Nous vous indiquerons les dates et les types de feuilles de végétaux à collecter pour analyses.
    Mr Camps souhaite s’appuyer sur les habitants de Saint Aunès  pour qu’ils participent à ces opérations de “science citoyenne”. Nous pourrons discuter avec lui des résultats de ces travaux. Sa présentation est téléchargeable via le lien internet indiqué dans son mail ci-après.

    De façon plus large il est impératif de maintenir la participation et la mobilisation des citoyens par rapport aux enjeux de l’ensemble de l’opération pilote qui se déroule sur notre commun.
    Ce sera le moyen d’obtenir que le dispositif que nous avons demandé de haies arborées pour réduire la pollution, soit efficace. Il faut que les végétaux poussent  rapidement pour constituer au plus vite une haie conséquente. Nous devons donc demander aux ASF qu’il remplacent les nombreux végétaux qui sont morts par manque d’entretien et qu’un dispositif d’arrosage correct soit mis en place.

    Nous vous tiendrons au courant du résultats de ces discussions avec les ASF.

    Nous restons à votre disposition si vous souhaitez avoir d’autres informations et nous vous souhaitons de bonnes fêtes à vous et vos proches.

    Pour l’ADPMA9
    Georges Fandos

    ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    LIEN INTERNET, dans le mail ci-après, pour télécharger le document présenté par Pierre Camps:


    Bonjour à tous,
    Je vous remercie de vous être déplacé à la réunion organisée par Mr Fandos et son association ADPMA9 au sujet de la pollution de l’air. Ma présentation est maintenant disponible au téléchargement à l’adresse ci-dessous:

    https://filesender.renater.fr/?s=download&token=acc30b6d-27c9-7709-5ddf-7ce82ac79c57

    Pour ceux qui n’auraient pas encore ramener leur filtre, merci de vous mettre en relation rapidement avec Mr Fandos ou Mr Fauchere.

    Dès que les mesures seront réalisées, je vous communiquerai bien évidement les résultats.

    Comme je vous l’ai promis, notre prochain rendez-vous se déroulera très probablement sur le site des ateliers municipaux pour vous présenter notre banc expérimental ….. autour d’un BBQ.

    Bien Amicalement.

    Pierre Camps.



    PIERRECAMPS
    CNRS RESEARCHER @ GEOSCIENCES MONTPELLIER
    Tél : +33 (0)4 67 14 39 38 | Mob : +33 (0)6 74 37 91 70
    pierre.camps@umontpellier.fr
          
    UNIVERSITÉ DE MONTPELLIER
    CC 060 - Place Eugène Bataillon
    34095 Montpellier Cedex 5
    WWW.UMONTPELLIER.FR

  • L'ADPMA9 présente à la foire des associations de St Aunès le 9-09-2018

    Chers adhérents et sympathisants,

    Comme tous les ans notre association va tenir un stand à la foire aux associations de Saint Aunès le dimanche 9 septembre 2018.
    Nous informerons les habitants sur notre action, l’état d’avancement des mesures de pollution de l’air et sur  les travaux scientifiques en cours à ce sujet.

    Nous en profiterons aussi pour informer sur l’opération de  mise en place chez les habitants de filtres pour mesurer la pollution de l’air dans le cadre de l’étude menée par Mr Camps et son équipe de l’Université de Montpellier.
    A ce propos vous trouverez sur ce site un Power Point qui explique sa démarche de science citoyenne (Intervention Camps Simplifié_22_06_2018.pptx). Elle sera exposée aussi sur notre stand pour plus d’explications.

    L’objectif est de faire un état des lieux de la pollution de l’air sur l’ensemble de la commune grâce à la participation des citoyens.
    Ceux qui le souhaitent pourront donc venir retirer ces filtres (à poser chez eux et à l’extérieur pendant 3 mois ou 6 mois) , sur notre stand lors de la foire aux associations. La collecte de  ces filtres sera organisée au bout de 3 mois et 6 mois par nous et nous vous tiendrons au courant des modalités pratiques.

    Si vous êtes intéressés pour venir  nous aider à tenir le stand avec nous le 9 septembre , les bénévoles seront les bienvenus ! Me contacter pour l’organisation pratique . Merci.

    Cordialement,

    Georges Fandos
    Président de l’ADPMA9

  • Les dernières nouvelles de l'opération de Saint Aunès

    Ci-après une note sur l'état des lieux du projet de lutte contre la pollution due  à l'A9 et sur les mesures de la qualtié de l'air en cours.

    Lire la suite

  • étude polluants Saint Aunès

    Bonjour

    ci-joint le rapport d'étude sur les polluants atmosphériques à saint Aunès de Mr Joan Songeons étudiant en Master au laboratoire de Géosciences de Montpellier   dirigé par Mr camps.

    Georges Fandos

     Rapport_Joan_Songeons.pdf